dimanche 14 février 2016

LA GESTION DES EXCREMENTS DE NOTRE ENVIRONNEMENT URBAIN ET RURAL : Identique à la défécation à l'air libre

By US B@skoff


Il n'y a aucune différence entre l'assainissement traditionnel et la défécation à l'air libre.

Démonstration 
1 - Une personne défèque à l'intérieur d'une latrine reliée par une canalisation à un réservoir de stockage des excréments. 
2 - Une vidange du réservoir des stockage des excréments est effectué par un camion vidangeur.
3 - Le camion transporte les excréments vers une STEP, station d'épuration.
4 - Les excréments en sortie de la STEP sont dirigés vers une filière de compostage     
5 - Les excréments sont épandus sur le sol

Synthèse

Il s'agit d'une simple gestion des excréments qui se résume à les faire transiter du lieu de la défécation jusqu'au lieu de stockage sur des bâches dans l'attente d'une dispersion sur le sol:  par les intempéries, pluie et vent, qui les dispersent dans l'environnement, par l'épandage en terre agricole ou tout simplement par déversement en rivière. La pollution urinaire est rejetée tel quelle dans le milieu hydraulique naturel le plus proche. Nulle part n'apparaît une trace d'un quelconque traitement efficace de leurs réduction, de leurs élimination. Par ce principe, les excréments terminent sur le sol dans la même configuration qu'une défécation à l'air libre.


By US B@skoff