mercredi 22 juillet 2015

Vie sexuelle et compte bancaire… les points en commun non révélés (étude)


De nos jours, nombreux d’entre nous assurent qu’une vie heureuse de couple est liée à notre compte en banque. Si vous êtes riche vous êtes sans doute plus heureux… Et pourtant ce n’est pas tout à fait le cas. Certes, il existe un lien entre votre vie sexuelle et votre compte bancaire, mais pas de la même façon.
Des chercheurs de l’Université Anglia Ruskin au Royaume-Uni ont mené une étude dans laquelle ils ont examiné les effets de l’activité sexuelle des adultes sur les salaires, avec des résultats on ne peut plus surprenants.
Le blog  MindBodyGreen rapporte que les données ont été recueillies auprès de 7.500 citoyens grecs, se concentrant sur une corrélation entre les salaires du travail et le taux d’activité sexuelle. « L’hypothèse centrale derrière cette recherche est que l’activité sexuelle, les indicateurs de santé et de bien-être mental peuvent être considérés comme partie de l’ensemble des traits portant sur la production et qui affectent le salaire d’un individu», a indiqué l’équipe.
La théorie psychologique « hiérarchie de besoins » de Maslow soutient cette étude : « réclamations » selon laquelle les personnes ayant un taux plus élevé d’activité sexuelle se sentent plus heureuses (ont des taux plus élevés de bonheur), ce qui conduira à une augmentation de la productivité au travail et entraînera ainsi des salaires plus élevés. Les gens ont besoin d’être aimés, sexuellement et pas seulement sexuellement, par d’autres. En l’absence de ces éléments, les gens peuvent devenir sensibles à la solitude, l’anxiété et la dépression sociale, autant de facteurs qui peuvent influer leur vie professionnelle.
Les conclusions des chercheurs de l’Université Anglia Ruskin ont appuyé cette théorie, et ont montré que ceux qui ont des rapports sexuels deux ou trois fois par semaine gagnent 4,5% de plus que leurs collègues qui le font moins de fois. En outre, leurs résultats ont révélé que les hommes qui n’ont pas de relations sexuelles du tout gagnent 1,3% de moins que les hommes qui le font.
Dr. Nick Drydakis, le chercheur principal, a constaté que les résultats sont les mêmes pour les rapports hétérosexuels et les rapports homosexuels.
Bien sûr, avoir plus de sexe ne vous rendra pas instantanément riche mais pourrait y contribuer!
A bon entendeur…